• les fondements de la vérité

    Alors la Tribu Humaine fut obligfée d’utiliser les ooutils que leur avaient enseigbné les Mères de Clan pour devebnir des exe:lples vivants de la vérité, la vérité qu’ils devaient etre eux-memes et pour laquelle le Grand Mystère les acvait crées.

    VOIR  LHISTOUIRE DE LA MAISON DU CONSEIL DE LA TORTUE

    Destinées à être la mémoire de la vérité qui allait composer le corps de la Terre, nous les pierres, nous nous sommes avancées et avons pris nos places de premières marches symboliques

    qui amèneraient l’Humanité et les autres de la Création

    a comprendre le Fondement de la Vérité-

    LA VERITE QUI FAIT CROIRE TOUTES CHOSES

    aspects de la parenté, de la foi et de la passion pour la vie

     liant tous les êtres d’une meme tribu comme un seul corps.

    Le fondement de la vérité repose sur l’amour-base sur laquelle tous les éléments vont se former-, qui leur conféra la grâce féminine du corps de la Terre Mère. Sa douce et tendre voix faisait écho à l’intérieur des cœurs de la Tribu des Pierres : nous ressentions ces encouragements bienveillants

    a forger sans cesse liens de notre Fondation commune.

    DEVELOPPER MEMES ATTRIBUS DONS ET QUALITES

    Nous nous sommes réunis, partageant nos dons et continuant a explorer chacune des potentialités offertes par les liens d’Amour qui nous unissaient. Chaque nouveau lien nous donnait accès a de nouvelles possibilités : nous nous reconnaissions comme sol, lave et cendres volcaniques, collines, montagnes, vallées et terrains solides.

    La Tribu des Pierres créait de grandes bibliothèques rocheuses ou chacun contribuait a l’ensemble tandis que Mère Terre remerciait en approuvant

    . A chaque explosion de joueuse de créativité brute, les volcans entraient en éruption, amenant une nouvelle matière minérale liquide qui nous donnait forme comme un seul corps dans l’amour de la vérité. Nous éprouvions la sagesse et l’attention prévenante que la Terre Mère témoignait a notre Tribu car chaque nouvelle explosion induisait des remerciements consécutifs a notre union avec elle